Encore du zinc…

Même maître, même punition ! Après avoir changé de groupe de peinture mais autour du même (très cher) animateur, retour du sujet imposé sur les toits de Paris. Le premier plus petit, plus modeste est parti décorer un appartement viennois ( et oui ! artiste internationale ! ).

Je relève de nouveau le défi mais cette fois je mise plutôt sur le côté architectural. Je m’attaque à une grande toile, 70 x 90. Plus de 3 heures de dessin ! Mise à l’échelle, de niveau, de parallèles, d’obliques pour finalement une peinture assez rapide, un peu naïve. Juste cette couleur du ciel à laquelle je tenais tant. Ce brun saumâtre qu’on ne voit qu’à Paris. C’est pour le moment une des œuvres dont je suis la plus satisfaite. Mais elle n’est déjà plus à moi, elle part bientôt. Comme les saumons elle retourne chez elle, à Paris…

Toits de Paris II, huile sur toile de lin, 70 x 90, 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*